Vapoter en quelques règles !

Même si nous disposons de peu de recul à ce jour, il reste néanmoins que la cigarette électronique vous causera moins de souci que la cigarette ordinaire !
Si vous avez décidé d’y adhérer pour vous libérer du tabac, voici quelques conseils d’usage avant de vous y mettre 😉

Je vapote où je veux, quand je veux ?

Et bien malheureusement non !
Tout comme pour le tabac, les endroits publics fermés ne vous seront pas autorisés : que vous fumiez dans un établissement où que vous soyez un gérant d’établissement tolérant, l’amende encourue peut être de taille.
Sont donc bannis : les établissements scolaires et de formations, les moyens de transports collectifs, les lieux de travail…

Pourquoi je privilégierais la cigarette électronique ?

Même si on n’a pas encore toutes les données, les recherches sont assez claires : dans la vapotage, les substances favorisant le cancer  sont  réduites de 97%.
Pour ce qui est du risque cardiovasculaire, les résultats à ce jour ne sont pas encore probants.

J’achète le matériel n’importe où ?

Privilégiez  les conseils en direct d’une boutique spécialisée, surtout si vous débutez le processus.
Pas la peine d’opter pour un matériel sophistiqué pour autant : alliez qualité et simplicité 🙂
Pour ce qui est du choix du liquide : il vous faudra probablement en tester quelques-uns avant de faire le choix qui vous convient le mieux.
Afin d’éviter le découragement et le retour au tabac, vous devez donc viser une sensation de plaisir au travers de l’arôme choisi.
Si vous y ajoutez de la nicotine, démarrez doucement (entre 6 et 8 mg/ml).
Si cela vous semble trop insipide, augmentez un peu la dose. Inversement, la présence de toux sera le signal d’un dosage trop élevé !

Je vapote comme je fume ?

Oups ! Non !
Allez-y plus doucement : votre inspiration doit être plus tranquille que quand vous tirez sur une clope.

Veillez à une présence suffisante de liquide car une surchauffe (repérable à une odeur de cramé) va vous confronter à une émission de composés toxiques.

Pensez à remplacer la résistance tous les 15 jours.

Au début, n’hésitez pas à vapoter quelques bouffées régulières tout  au long de votre journée. Ensuite espacez en douceur 😉

Vous avez déjà vaincu la cigarette, alors donnez-vous le temps de 4 à 6 mois pour vous passer de la cigarette électronique. Si maintenant, cela vous semble trop compliqué et que vous craignez un retour au tabac, dites-vous que vapoter reste une meilleure option  pour votre santé, donc respectez la vitesse qui vous convient 😉

Je vous souhaite une délicieuse semaine où prendre soin de vous se fait en toute simplicité.

Florence,
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.