Tabac-Cannabis : un duo explosif ?

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le joint (association de tabac et de cannabis).
D’abord, il faut préciser que cette consommation conjointe est un facteur de difficulté supplémentaire dans le sevrage. Toutes intoxications croisées que ce soit tabac-alcool, tabac – cannabis, tabac-alcool-cannabis, tabac-héroïne accentuent les risques d’échec.

Par ailleurs, la résine de cannabis est souvent de qualité variable et les goudrons de sa fumée sont davantage cancérigènes que le tabac. A cela s ‘ajoute le fait que l’on a tendance à tirer beaucoup plus fort sur un joint : on inhale ainsi plus profondément et on retient plus longtemps sa respiration d’où une pénétration encore plus intense. Dans le cas d’une association régulière, les problèmes respiratoires et pulmonaires apparaissent généralement plus tôt.

Autres dangers du cannabis :

L’adjonction de cette substance au tabac accroit de plus ou moins 200 °C la température de combustion. Résultats : plus d’oxyde de carbone, véritable poison pour notre sang et plus de goudrons cancérigènes (5 à 8 fois plus)
L’attaque que cela constitue dans notre organisme engendre également une diminution de notre immunité
Les effets du THC (principal actif du cannabis) accentuent aussi le risque de problèmes vasculaires et de pancréatite.
Sa concentration dans les testicules a un impact sur le taux de testostéronémie, ainsi que sur la libido, sur la qualité des spermatozoïdes et sur la capacité de ces derniers à percer la coque des ovules.

Les aptitudes de mémoire et de concentration ne sont pas épargnées. Avoir recours au cannabis alors qu’on est dans un processus d’études ou d’apprentissage a des conséquences très nuisibles : les informations pertinentes sont vite classées aux oubliettes, la possibilité de garder le focus est fortement amoindrie, la motivation est souvent au ras des pâquerettes et le traitement des infos est faussé.

A cela s’ajoute, des accès anxieux, des états paranoïaques, des risques de décompensation psychotique

Conclusion

Tabac et cannabis sont tous deux des substances toxiques, toute tentative de dédramatisation ne vise qu’à se rassurer soi-même et pouvoir continuer sa consommation l’esprit plus en paix. Mais la réalité est moins drôle, les risques encourus sont bel et bien renforcés lors de consommation multiple.

Si vous êtes dans ce cas de figure, songez à vous faire accompagné(e) de façon sérieuse et bienveillante…Vous méritez le meilleur, mettez tous les atouts de votre côté 🙂

Florence,
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.