Pourquoi avoir recours à des substances addictives ?

Pour retrouver sa liberté, il est important de bien comprendre ce qui nous a amené à choisir l’emprisonnement.
Le but n’est pas de s’attarder éternellement sur le « Pourquoi » on fume, il est clair que le « Comment en sortir » est à privilégier.
Néanmoins, afin de trouver les bons outils pour vivre sereinement le sevrage, il est essentiel de cerner ce qu’on a voulu compenser en consommant.

Voici donc quelques pistes de compréhension 😉

Fumer pour se sentir bien

Du moins dans un premier temps…
Le fait est que souvent l’idée est de se sentir différent, de se sentir « un autre » plus confiant, plus dynamique, plus en sécurité.

Pour fluidifier le contact avec les autres

Fumer permet parfois de se donner une consistance, de savoir quoi faire de ses mains, de créer un nuage entre soi et les autres ou au contraire de favoriser le contact (se retrouver autour d’une pause cigarette et engager la conversation).

Pour gagner en performance

Certaines personnes ont recours à des substances addictives pour se donner un coup de fouet : ne fut-ce que parce qu’elle vient combler un manque, la cigarette peut donner l’illusion d’un coup de boost, d’une plus grande vitesse d’action, d’un regain de concentration. Les personnes créatives évoquent aussi une imagination plus en éveil après une cigarette. À noter que ce concept est en partie vrai chez les petits fumeurs où la nicotine vient fournir cette dose d’énergie. À fortes doses, le tabac a plutôt tendance à épuiser l’organisme, à engourdir l’individu et c’est donc parce qu’elle vient soulager le manque que la cigarette prise donne l’impression d’un petit élan.

Pour faire comme le groupe

Encore que là, ce phénomène est de moins en moins répandu vu que nous sommes dans une société où la cigarette n’a plus vraiment cette image de « cool » attitude.

Pour maintenir son poids

Ce point concerne davantage les femmes qui ont souvent pour croyance que c’est grâce au fait qu’elles fument que leur poids est stable.

Pour engourdir les stress et les émotions de la vie

Anesthésier, ne plus sentir tout ce qui nous assaille…
À contrario, sachez que le tabac cause beaucoup de stress à notre organisme.

Conclusion

Prenez le temps de détecter le pourquoi vous avez commencé à fumer ainsi que ce que vous avez l’impression que la cigarette vous apporte encore aujourd’hui.
Cet état des lieux étant réalisé, laissez votre esprit trouver des pistes, des idées pour pallier de façon saine à ses raisons.

Si vous êtes en manque d’idées, vous trouverez quelques suggestions dans nos rubriques : « Pourquoi et comment en sortir » et « Différentes méthodes de sevrage » 😉

Je vous fais confiance pour faire cette petite analyse sans vous juger, sans vous critiquer, simplement avec bienveillance pour avancer 😉

Florence,
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.