Pour être efficace, le vapotage doit être tout un art ….

Où en sommes-nous aujourd’hui avec la cigarette électronique ?
Quelle est son utilité ?
Que contient-elle réellement ?
Comment l’utiliser pour un maximum d’efficacité et un minimum de risque ?

Pourquoi opter pour la vape ?

Parce qu’arrêter de fumer est rarement facile et quoi que puisse en dire l’entourage, ce n’est pas qu’une question de volonté.

Parce que vapoter peut constituer une étape intermédiaire si mettre quelque chose en bouche est important, si tenir quelque chose en main est rassurant.

Parce que les cigarettes électroniques semblent significativement moins nocives à la santé que la fumée de cigarette normale. D’après les dernières études effectuées, elles seraient 95% moins nocives. Chiffre non négligeable…

Parce que c’est à chacun de trouver ce qui lui convient pour atteindre son but le plus sereinement.

L’engin :

Choisissez-le de dernière génération, votre santé vaut le meilleur !
Il a la forme d’un gros stylo et est à remplir d’e-liquide, on le tient à pleine main et à 45 degrés. Il est rechargeable électriquement.
Tant qu’à faire, choisissez celui qui vous plait par ses différents aspects 😉

Son contenu !

Environ 70% est constitué de ce qu’on appelle la base diluante :

  • Le PG : propylène glycol pour les pointilleux 😉

Et/ou

  • Du VG : glycérine végétale

Notons que ces produits seront de qualité pharmaceutique afin d’éviter toute impureté.

Le PG vise essentiellement à ce que l’arôme se diffuse bien.
Le VG va créer un nuage de gouttelettes plus important rappelant ainsi visuellement le nuage tabagique de la cigarette. Pour certaines personnes, cet aspect aura son importance.

Bien choisir son appareil, sélectionner avec soin ses produits est essentiel pour éviter qu’une surchauffe pouvant donner naissance à de nouvelles substances toxiques ne survienne.

Viennent ensuite les arômes :

Leur but : augmenter le plaisir de vapoter et limiter les risques de reprendre une cigarette.
Il s’agit d’arômes alimentaires naturels ou artificiels qui sont bien sûr testés en étant chauffés et pour une utilisation orale. Cependant les tests ne tiennent pas toujours comptent qu’il s’agit ici d’inhaler les produits.

Aucun problème grave de santé n’a été révélé jusqu’à présent si ce n’est chez certains une inflammation due à certains mélanges d’arômes. Les extraits de cannelle seront ainsi évités. Idem pour les arômes qui contiennent du diacétyle (donnant un goût beurré) qui peuvent aussi provoquer une irritation des muqueuses et des voies respiratoires.

Les saveurs se déclinent par centaine !
Pour faire le choix qui vous convient le mieux, allez dans une boutique spécialisée (sans avoir trop fumé avant) et demandez à essayer plusieurs liquides.

Enfin l’e-liquide proprement dit :

Il est généralement constitué de 3 ingrédients (parfois 4) :

  • De la nicotine en concentration variable. Ici aussi elle est pure et de qualité pharmaceutique. Ceux « dits » sans nicotine en contiennent néanmoins quelques traces (0,5mg/ml).
  • De l’eau pure.
  • De l’alcool alimentaire : si sa présence est supérieure à 1,2°, l’étiquette doit le mentionner.

Si d’autres ingrédients venaient s’inviter, l’emballage doit le spécifier

Petite précision : maniez ces produits avec délicatesse !
Ils ne sont pas destinés à être bus (bon en même temps, il semblerait qu’ils soient tellement mauvais que ça m’étonnerait que vous en buviez une tasse ;-).
Evitez aussi tout contact cutané, ce ne sont pas des huiles essentielles 😉

Quel dosage de nicotine choisir :

Commencez par un liquide peu chargé en nicotine et avec un goût neutre.
Si cela vous semble fade, c’est que la concentration est trop faible.
Augmentez tout doucement tant que le liquide vous semble insipide ; si cela devient trop fort, redescendez d’un cran. Prenez tout votre temps et allez-y touche par touche, c’est important que vous fassiez le meilleur choix pour vous.
A noter que la diffusion de nicotine se fera un peu plus lentement qu’avec le tabac.

Conclusion :

Bien choisie, bien utilisée, les produits étant bien dosés et achetés dans des endroits reconnus, l’e-cigarette sera toujours beaucoup mieux que de fumer du tabac.
Néanmoins j’insiste sur ces différents points car un matériel défectueux ou une température trop élevée vont pouvoir générer des substances toxiques et indésirables.

Si vous avez des questions, des commentaires, des témoignages : n’hésitez pas 😉

Je vous souhaite une semaine pleine de peps et de joie de vivre !

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.