Cigarette light, tabac à rouler, cigare : Moins dangereux pour la santé ?

Cet article va être l’occasion de briser certains mythes, à savoir que d’autres façons de fumer seraient moins toxiques que la cigarette industrielle.

Commençons par les cigarettes light :

Il ne fait aucun doute que l’impact publicitaire de ce type de cigarette a donné l’illusion à certains de pouvoir fumer en toute sécurité. Beau leurre de l’industrie  car elles sont loin d’être inoffensives ! Bien sûr, le filtre placé sur ces cigarettes est censé faire partiellement barrage ; seulement voilà, les personnes qui y ont recours ont tendance à tirer beaucoup plus intensément ! Le résultat en est que la fumée est aussi inhalée plus profondément et l’exposition aux substances toxiques est dès lors plus importante au niveau des poumons, des petites bronches et des alvéoles pulmonaires. Ce que l’on gagne ainsi d’un côté, on le perd de l’autre. Sans oublier que notre cerveau tend à garder un taux de nicotine constant : si l’on passe des cigarettes normales aux cigarettes lights, le sujet va faire en sorte de garder ce taux.

Le tabac à rouler

Bien plus dangereux encore que les cigarettes industrielles car, à poids égal, son rendement en nicotine et goudrons peut être jusqu’à 5 fois plus élevé ! Ce type de tabac libère également plus de CO.
Certes il est moins taxé, mais aussi moins contrôlé.
Par ailleurs, il va permettre à certains de le mélanger avec d’autres composants qui eux-mêmes auront un impact sur la santé.

Le cigare

S’il a un côté plus « chic », son pouvoir nocif n’en est pas pour autant diminué.
Non ce n’est pas du simple tabac naturel !…Un bon gros cigare peut contenir jusqu’à 10X plus de nicotine qu’une cigarette ! Sans compter un taux d’ammoniac jusqu’à 20x plus important ainsi que beaucoup plus de Cadmium (substance cancérigène)
Les substances toxiques restent également plus longtemps en contact avec la bouche, de part la façon de le consommer.

Fumer quotidiennement des cigares augmente le risque d’une série de cancer :
Des lèvres, de la langue, de la bouche, de la gorge et du larynx, de l’œsophage, des voies aérodigestives, du poumon. Le risque de maladies vasculaires et d’anévrisme est lui aussi amplifié. Si, comme le veut l’image de certaines stars ou de certains milieux, on y ajoute une dose quotidienne d’alcool, le tour est joué pour multiplier considérablement le risque de la survenue d’une maladie.

Conclusion

Le tabac, qu’il provienne d’une cigarette, d’un cigare, d’une pipe ou d’un cigarillo, est dans tous les cas un danger pour la santé !

Allez ! Prenez bien soin de la belle personne que vous êtes les amis !

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Que trouve-t-on dans la cigarette ?

Malheureusement, une clope n’est pas seulement constituée de tabac, de nicotine…
De multiples substances sont ajoutées afin de donner à la cigarette toute sa singularité. Et ces additifs sont en eux-mêmes un gros souci pour la santé !
Nombreux de ces éléments visent aussi à favoriser l’absorption de nicotine et ainsi faciliter le phénomène d’accroche, de dépendance.

Leur nature peut varier selon les marchés et les réglementations des pays mais dans tous les cas tournent autour de 5 objectifs :

  1. Adoucir l’âpreté de la cigarette : sucres, miel, réglisse, menthol…
  2. Donner un goût de friandise et augmenter ainsi l’attrait de la cigarette notamment auprès des jeunes : chocolat, miel, beurre de cacao..
  3. Faciliter l’inhalation profonde :
    Et c’est le cas du cacao : il contient de la théobromine qui est un bronchodilatateur facilitant le passage de la fumée dans les petites bronches. Résultat : cela permet d’éviter la provocation de spasmes chez les fumeurs souffrant d’asthme et d’emphysème…Les symptômes sont ainsi habilement masqués. La réglisse peut également être utilisée dans le même but.
  4. Augmenter la résorption de nicotine : le chlorure d’ammonium qui lors de la combustion se transforme en ammoniac et ce dernier renforce le pouvoir addictif du tabac
  5. Potentialiser les effets de la nicotine : combustion des sucres, amidon, cellulose.. Sucres qui une fois brulés produisent eux aussi une substance dopante…

D’autres composants encore sont employés pour réduire l’opacité de la fumée émise et ainsi donner l’illusion que fumer est moins dangereux (une fumée noire serait beaucoup moins attrayante !)

Le papier lui-même, de nature cellulosique, et le filtre contiennent aussi des additifs

Si certains de ces adjuvants sont peu toxiques pris isolément, il ne faut pas oublier que la cigarette est un réacteur chimique à haute température qui transforme allègrement tous ces produits, les rendant ainsi particulièrement dangereux. L’interaction entre les différents composés peut elle aussi constituer une bombe à retardement.

Alors je compte sur vous pour ne plus empoisonner votre corps trop longtemps J

Une question ? Un commentaire ? N’hésitez pas…

Florence,
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même.

Share