L’alcoolisme au féminin

Phénomène en pleine expansion, l’alcoolisme au féminin est souvent plus mal considéré que l’alcoolisme au masculin. Il s’en distingue aussi par des causes quelque peu différentes.

Toute femme peut être touchée quel que soit son milieu social ou culturel avec une flambée ces dernières années chez des femmes avec des postes importants et qui semblent assurer sur tous les fronts avec force et détermination…

Si l’alcool social est monnaie courante chez les hommes, il fait également son entrée dans l’univers féminin au fur et à mesure que celui-ci prend son envol. Hommes ou femmes d’affaires, l’alcool fait partie de la socialisation. Les accros de l’apéro ne se distinguent plus par leur sexe.

L’image de la femme étant souvent associée à une image de pureté ou de douceur, une femme ivre sera regardée avec plus de mépris que son homologue masculin. Raisons parmi tant d’autres pour lesquelles la plupart boiront plus facilement en cachette et verront leur mésestime de soi croître à une vitesse fulgurante.

Enfin, les jeunes filles ne sont pas en reste : de plus en plus ,parmi les adolescentes, sorites riment avec beuveries !

Même les femmes retraitées ou veuves peuvent être happées par l’appel de l’alcool.

Bref, il y en a pour tout le monde…

Share

Binge buyers : ou quand le shopping devient un enfer qui bouffe la vie !

Janvier est le mois des soldes…

Si pour beaucoup, le shopping reste une activité agréable, pour d’autres il est devenu une obsession qui envahit l’esprit et met en péril tous les secteurs de leur vie.
Mais que vivent donc ces « addict » du shopping ?

Pourquoi en sont-ils arrivés là ?

Quelles pistes envisager pour sortir du tunnel ?

Share