Comment concrètement se réconcilier avec son corps et apprendre à s’aimer ? Fiche 3

Vous avez réalisé le travail des deux premières fiches en 2018 ?

Prêt(e) à continuer la réconciliation en 2019 ?

Apprendre à s’estimer peut demander du temps et un peu de votre énergie, ayez la patience d’y aller étape par étape ….

Voici donc la troisième phase …

1) Apprendre à se détendre pour une cohabitation plus agréable

Non seulement vous n’aimez pas votre corps mais en plus il est tendu comme un arc ?

Les muscles se crispent douloureusement ?

Et boum ! Vous voilà avec un corps souffrant en plus d’être moche à vos yeux !

Petite remarque : à ce stade je ne parle pas de maladies graves et invalidantes que peuvent vivre certains. J’y reviendrai par la suite. J’évoque ici un état de tension que beaucoup de personnes connaissent au quotidien.

Afin de rendre la vie avec votre corps plus confortable, optez pour une méthode de relaxation ou des massages relaxants.

Les possibilités sont multiples : Yoga, Taï Chi, méditation, sophrologie, cohérence cardiaque, techniques de respiration…A chacun de trouver la formule qui lui convient le mieux.

Relâcher votre physique va permettre aussi au psychisme de se détendre. Et il est plus facile de voir la vie en couleur quand on est calme et détendu  que quand on est stressé.

2)  Suite de la discussion avec votre petite voix destructrice (voir fiche 1)

Pour chacune des pensées négatives relevées lors des premiers exercices, posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce que cette croyance nourrit mon bien-être ?
  • En quoi rabâcher cette chanson dénigrante m’apporte quelque chose ?
  • Quand je pense comme ça, est-ce que cela m’aide à avancer sereinement dans ma vie ?
  • Est-ce que cette pensée est nuancée ou catégorique et sans appel ?

       –     Que pourrait en penser quelqu’un qui m’aime ?

       –     Quelle est la part d’objectivité et la part de ressenti, d’interprétation ?

       –     Qu’est-ce que je perds en courant après la perfection ?

       –     S’il me restait 3 mois à vivre, est-ce que cette course à la beauté serait toujours    essentielle ?

      –       Le jour de ma mort, qu’est-ce que je pourrais en dire ?

A vos crayons pour un moment de réflexion intime 🙂

3) Apprendre à abandonner certains gestes inutiles

  • Envoyez balader la balance qui en notant un seul gramme de plus peut vous mettre de mauvaise humeur une journée entière.
  • Plutôt que de tirer avec mépris sur vos petits bourrelets, massez votre corps avec un lait onctueux.
  • Le noir amincit ? Bon d’accord, le noir peut être élégant mais vous n’allez pas rester en deuil le restant de votre vie juste pour donner l’illusion d’un kilo en moins ? Osez la vie, osez les couleurs : laissez le soleil rayonner à partir de vous.
  • Vous aimez danser et vibrer au son de la musique en soirée? Alors ne restez pas dans un coin sombre à l’abri des regards, dansez et puis c’est tout 😉
  • Laissez de côté les châtiments corporels ! Ce n’est pas en rouant un enfant de coups qu’on l’aide à bien grandir. Ce sont nos points sensibles qui ont le plus besoin de notre amour pour pouvoir évoluer. Alors traiter votre corps avec douceur et bienveillance.
  • Vous aimez les magazines ? Ok, évitez seulement ceux qui vous baladent de régimes miracles en régimes miracles…Ce sont les mêmes chaque année de toutes façons.
  • N’enfermez pas votre corps dans des bas ou des vêtements comprimants qui vous empêchent de respirer sous prétexte d’avoir un centimètre de moins. Laissez votre corps vivre et respirer librement dans des vêtements où vous êtes à l’aise.

4) Remballez les 4 premiers cavaliers de destruction massive 

Nous attaquerons les 4 autres dans l’article suivant 🙂

  • Le cavalier victime

Celui qui vous amène à justifier tout ce qui se passe dans votre vie sous le signe de ce corps jugé mal foutu.

Ne faites pas de votre corps le bouc émissaire de toutes les difficultés de votre vie.

Plus que votre corps, c’est votre état d’esprit complexé qui peut causer des dégâts et saboter certains secteurs de vie.

  • Le cavalier médium

Que vous le vouliez ou non, tout le monde ne pense pas comme vous !  Ce n’est pas parce que vous vous affublez des tous les défauts de la terre que les autres ont les mêmes lunettes. Le regard de l’autre peut être à dix mille lieux de vos propres idées.

Par conséquent, pas le peine d’attribuer à autrui votre mauvaise vision. L’autre a sa propre vision et en regarde pas les mêmes choses que vous.

  • Le cavalier champion de la comparaison

Si votre point de référence est le/la top model retouché(e), vous serez toujours déçu(e) et frustré(e).  Regardez autour de vous, les mannequins ne sont pas majoritaires, il y a dans la rue plein de gens imparfaits et c’est humain !

  • Le cavalier dictateur

Celui qui vous interdit de faire telle activité ou d’aller dans tel endroit sous prétexte que votre physique ne correspond pas à certains critères. Au nom de quoi ? Vous avez le droit de faire librement des choses que vous aimez et rappelez-vous que les gens sont plus centrés sur eux-mêmes que sur vous.

Conclusion

Gardez le cap, l’harmonisation n’est pas finie mais elle avance jour après jour. Prenez rdv avec votre corps chaque semaine pour réfléchir avec lui à comment cheminer plus sereinement ensemble.

Laissez votre esprit se pencher sur « comment mieux vivre avec ses imperfections » plutôt que sur « comment devenir parfait ». Je vous garantis que le chemin sera plus agréable ainsi 🙂

Je vous envoie le plein de douceur…Bonne réconciliation avec vous même 😉

Florence

Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.