Anorexie et confinement : Tenir bon et garder le lien !!!!

Les personnes souffrant d’anorexie risquent de voir leurs angoisses progresser et de perdre pied si elles restent isolées…

Maladie du contrôle absolu par excellence, l’anorexique aura sans doute plus de mal avec l’incontrôlable de la situation actuelle…

Si on peut se protéger au mieux du Covid 19 par le confinement, la pandémie et les mesures prises elles ne sont pas sous notre contrôle …

Plus important encore, les personnes atteintes de ce trouble ont pour la plupart un système immunitaire au plus bas, être malade du coronavirus risquerait dès lors de leur être fatal

Que faire pour les préserver ?

Analysons ensemble l’impact du contexte actuel et les éléments à surveiller …

Troubles du comportement alimentaire et confinement : une vulnérabilité accrue ?

Qu’advient-il des personnes souffrant de TCA en ces temps troubles du Covid 19 et du confinement ?

Le climat anxiogène dans lequel nous baignons actuellement a de fortes chances de les rendre plus vulnérables. Mais est-ce le cas pour toutes les personnes atteintes de ces troubles ?

Et qu’est-ce qui risque d’être particulièrement ardu durant cette période ?

Qu’est-ce qui peut aider ?

Voyons cela ensemble…

Je précise que dans cet article, j’évoquerai essentiellement les problèmes de boulimie et d’hyperphagie car je traiterai de l’anorexie et du confinement dans un article distinct qui sortira d’ici quelques jours.

De la même manière, je parlerai du risque accru d’autres conduites addictives sur mon blog « Se libérer du tabac et autres addictions ».