Sommes-nous tous bisexuels ?

Si certains se sentent clairement hétéro ou homosexuels, le sujet est un sujet humain et par conséquent les nuances sont multiples.

Je ne m’étendrai pas ici sur les origines possibles de notre type de sexualité. Elles sont nombreuses et de nature différentes : psychologiques, psychanalytiques, génétiques.. mais in fine peu sont concluantes et affichent une réponse affirmée.

Autre petit rappel au passage : nos préférences sexuelles ne sont pas issues de choix conscients ! On se réveille rarement un bon matin en se disant : Et bien aujourd’hui je décide d’être homosexuel !

Par contre le fait de goûter à certaines expériences relève lui de nos propres décisions.

Et d’ailleurs homos ou hétéros, le type de personne qui va nous attirer est aussi rarement de l’ordre du conscient.

Notre orientation sexuelle résulte de notre histoire, de nos souffrances parfois, de nos valises.

L’angle de notre article n’est pas non plus purement sexuel : notre attirance pour quelqu’un peut aussi être davantage affective et sentimentale. Ainsi, certaines personnes se considèrent homosexuelles mais se retrouvent dans un couple où la sexualité est très peu active (tout comme pour les hétéros d’ailleurs).

D’autres encore auront le sentiment d’être homosexuel(le)s sans pour autant avoir eu des relations sexuelles avec des personnes du même sexe.

Comme on le voit, la nature humaine est complexe.

Ce qu’on entend par homosexualité :

En gros : le fait de traduire une nette préférence pour des personnes de son propre sexe, être sexuellement attirée par elles et ce durant la majeure partie de sa vie …

 

Une homosexualité souvent confondue avec bisexualité : 

En effet cette dernière est in fine statistiquement bien plus fréquente.

Homosexualité et hétérosexualité ne sont pas toujours deux orientations sexuelles et amoureuses si catégoriques que ça !

Bien sûr comme évoqué en première ligne de cet article, pour certains humains leur orientation est limpide et exclusive. Et c’est sans concession.

D’autres auront au cours de leur existence des expériences homosexuelles sans pour autant de sentir enfermés dans une catégorie.

Si ces personnes étaient dans une relation hétéro précédemment, les autres auront souvent tendance à commenter qu’en fait « elles ont toujours été homosexuelles mais que c’était refoulé ».

Ça peut certes être le cas…Ou pas !

La vie nous amène à faire différentes rencontres qui parfois nous surprennent par leur intensité même si elles restent au stade amical.

Ne vous êtes-il jamais arrivé d’être en admiration devant un corps du même sexe que vous ? Au même titre que vous admireriez une œuvre d’art …

N’avez-vous jamais eu de démonstrations d’affection et de tendresse avec une personne du même sexe que vous ?

Ou encore des amitiés sportives viriles ?

Même nos rêves érotiques viennent parfois nous titiller en incluant dans nos rêves des pratiques bisexuelles 😉

Tout cela ne signifie pas pour autant que vous avez changé de bord 😉 ou que vous allez mettre en action vos ressentis.

 

Aimer une personne indépendamment de son sexe

Certains évoqueront le fait d’aimer des personnes dans leur vie, d’autres diront apprécier autant les nichons d’une nana que le sexe d’un homme…Tout est possible !

Ces individus suivent simplement leurs élans amoureux ou sexuels du moment.

Il ne faut pas confondre orientation sexuelle, aimer une personne et faire des expériences. Si les 3 peuvent se recouper, ils peuvent aussi vivre de leur propre autonomie.

On peut avoir une préférence pour la différence et vivre des fantasmes homos, on peut  être homo et passer par une phase hétéro par peur du jugement des autres  comme on peut passer de relation homo à hétéro et vice versa. Les combinaisons possibles sont aussi nombreuses qu’il n’y a d’individus sur terre.

Conclusion : 

« L’amour a ses raisons que la raison ne connaît pas… », alors pourquoi enfermer les gens dans des cases prédéfinies et immuables ? On n’est pas obligé de faire un choix radical pour l’éternité ! Nous sommes des êtres en évolution et donc sujet à différentes expériences sans pour autant qu’elles nous définissent.

Ce qui importera toujours avant tout c’est d’avoir des relations respectueuses et consentantes, d’adulte à adulte.

Et bien sûr, chacun a le droit d’avoir ses opinions ou de ne pas partager certaines pratiques sans pour autant matraquer cet autre différent de nous.

Reste à nous aimer et à explorer nos désirs dans la joie et la bonne humeur 😉

Douce vie à chacun !

Florence

Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.