Le toucher, nourriture essentielle de notre équilibre!

Si les enfants et les personnes âgées en ont particulièrement besoin, il concerne tout individu quelque soit son âge.
Qu’on l’aime ou qu’on le rejette, le toucher fait indéniablement partie de notre quotidien de la naissance jusqu’à notre mort et son effet équilibrant (tant psychique que physique) n’est plus à démontrer.

Mais pourquoi est-il si important ?
Quels sont ces multiples bienfaits ?

Le toucher et l’amour :

Si certains se sentent à l’aise avec le contact, d’autres en semble effrayés de part leur vécu, leurs bagages.

Et pourtant, un contact tactile régulier au sein d’un couple va considérablement contribuer à l’entretien de l’amour et à une grande variété de plaisirs.
Le simple fait de s’étreindre a un effet sur le corps et l’esprit !
Se toucher, s’embrasser, se caresser, favorisent une libération d’ocytocine dans l’organisme (aussi nommée hormone de l’attachement).

Cette hormone n’a d’ailleurs pas pour seule fonction de favoriser les sentiments, elle contribue également à développer la confiance en soi et l’empathie. Et cerise sur le gâteau, elle a aussi un effet calmant par excellence.
Certaines études vont jusqu’à affirmer qu’elle favoriserait l’accès à l’orgasme.

Aucune raison donc de s’en priver 😉
Et pourquoi pas faire d’une pierre deux coups ? : exprimer des mots doux à l’autre en joignant le geste à la parole…

Souvenez-vous, au début, dans l’état amoureux : on aime particulièrement se toucher, se tenir par la main, se faire un bisou, se caresser. Une multitude de petits gestes qui apportent un sentiment de plénitude, une reconnaissance, une sensation d’exister.

Les actes de tendresse sont des baumes anti-crises, anti-séparations et même antidouleurs : n’hésitez plus à y avoir recourt !

Il arrive malheureusement souvent que ces gestes se perdent dans la tourmente du quotidien affectant ainsi  l’harmonie du couple. Même le bisou du matin ou du soir passe à la trappe, la tendresse se perd, le lien s’effiloche.

Avoir du mal à toucher son corps ou à laisser l’autre y accéder, c’est laisser son corps en mal d’amour. Le risque est alors accru de développer une maladie qui amènera le corps à être touché au travers des soins médicaux ou de la kiné. Le manque est alors à la source de toute une série de maux.

Car si le toucher sert à démontrer et à faire sentir son amour dans le couple, il sert aussi à apaiser, rassurer, favoriser la confiance, stimuler le système immunitaire.

Voyons cela plus en détails 😉

Le toucher : un atout santé par excellence !

  • Chez l’enfant, il contribue à son bon développement et à une croissance de qualité.
    Par le contact, son corps s’éveille à la vie, il se sent rassuré. Il grandit avec un sentiment de sécurité affective qui va lui permettre de partir à l’exploration du monde.
  • Chez les personnes âgées ou malades, le contact d’une main posée sur la personne va venir réconforter, rassurer et redonner un souffle de vie voir même réduire certaines douleurs.
  • Face au stress, il vient apaiser les sentiments d’anxiété, diminuer les tensions, réduire le taux de cortisol (hormone du stress) et renforcer le système immunitaire.  Se faire masser est ainsi un très bon moyen de lutter contre ce fléau de société.
  • Il a également un rôle préventif en redynamisant l’ensemble des fonctions du corps et en augmentant les capacités de défense de l’organisme (augmentation des lymphocytes T).
  • Il accentue la motivation à se soigner : les médecins qui ont des gestes de réconfort envers leurs patients observent ainsi un meilleur suivi du traitement.
  • Il a un impact sur le psychisme en reconnectant l’individu à un sentiment de bien-être et en le réconciliant quelque peu avec son corps.
  • Il diminue les risques d’agressivité et favorise la régulation de nos émotions.
  • Il contribue à une meilleure confiance en soi et à plus d’empathie envers les autres
  • Il aide à lutter contre certains effets secondaires d’une chimiothérapie et à retravailler son image corporelle.
  • Il semblerait également qu’il soutienne la concentration : à consommer donc sans modération si vous êtes hyperactif 😉

Alors convaincu(e) ? Reste à tester et à cultiver !

Conclusion :

Si vous voulez faire fructifier votre amour, diminuer les risques de conflits et bénéficier d’une bonne santé, touchez les êtres que vous aimez plusieurs fois par jour, prenez-les dans vos bras.
Posez votre main sur l’épaule d’un proche en difficulté, étreignez les gens que vous appréciez. Toucher est un cadeau inestimable tant pour celui qui le donne que pour celui qui le reçoit : il est gagnant-gagnant 😉

Je vous souhaite donc un maximum de « hugs »  affectueux pour les jours à venir !

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

4 thoughts on “Le toucher, nourriture essentielle de notre équilibre!

  1. Bel article ma douce.
    Je préfère toucher qu’être touchée.

    J’y travaille 🙂

  2. Je t’envoie pleins de caresse Florence, excellent article ! Profites de tes vacances quand elles arriveront !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.