Transgenre : de quoi parle-t-on vraiment ?

1) Définition : ne mélangeons pas tout !

Il s’agit de personnes qui ressentent une identité de genre autre que leur sexe désigné à la naissance. Ainsi un être humain né fille peut se sentir intrinsèquement garçon et ce de façon prégnante dans le temps. Et vice versa pour les garçons.

L’identité de genre d’une personne est son sentiment profond d’être homme, femme, les deux ou aucun peu importe son sexe de naissance.

A ne pas confondre avec l’orientation sexuelle qui révèle ce qui nous attire : orientation homosexuelle, hétérosexuelle, bisexuelle, asexuelle…

Que l’on soit transgenre ou pas : on peut avoir l’une ou l’autre de ses orientations sexuelles mais ce sont deux choses différentes.

Share

Sur les sites de rencontres, il y a des gens qui…

Sur les sites de rencontres, il y a des gens qui…

Bien sûr, sur les sites et applications de rencontres, il y a des gens qui cherchent l’amour « authentique » et qui sont réellement prêts à s’engager pour partager un chemin de vie avec une autre personne. Mais pas que…
Cela fait des années que je vois des patient(e)s désarçonné(e)s par des accroches qui semblent intenses et qui pourtant se volatilisent à la vitesse de l’éclair portant ainsi souvent atteinte à leur estime de soi et leur confiance en eux.
Qu’est-ce qui se joue donc entre le virtuel et le présentiel ?
C’est ce que je vous propose d’explorer ensemble dans cet article !


1) Plantons le décor

Que l’on vive isolé et cloitré chez soi où que l’on ait une vie intense où les activités se multiplient, rencontrer l’âme sœur « en live » semble plus compliqué que jamais.
C’est ainsi que nombre d’entre nous se lancent (ou se résignent) à faire des rencontres via le monde virtuel.
Que nous soyons séduits ou réticents, il est un fait que ces sites offrent une palette infinie de possibilités de contacts. S’ils facilitent les choses, ils favorisent également un certain nombre de dérives : des attitudes teintées d’impatience et de consumérisme, des conduites addictives, hystériques, harcelantes voire complètement névrosées et enfin des mensonges si vite rédigés.
C’est tellement commode de rayer (parfois de manière virulente selon l’humeur du jour) ceux que l’on ne trouve pas assez beaux, pas assez fun, débiles… Un clic et c’est fait !
C’est tellement simple de s’énerver parce que l’autre ne répond pas assez vite à son goût alors qu’il est peut-être juste en train de travailler ou de s’occuper de ses gosses !
Tellement aisé de critiquer ou de faire du mal lorsqu’on est derrière un écran.
Tellement facile de démarrer par le sexe plutôt que de faire un minimum connaissance.
Bon évidemment si votre envie est un plan cul « sans prises de tête » les chances d’une rencontre fructueuse augmentent considérablement 😉
Dans certains cas, la personne de l’autre côté de l’écran ne sera qu’un objet désincarné servant à combler ses manques et non une présence humaine à part entière.

Certes, je le répète, il y a des gens honnêtes et bienveillants qui consultent ces sites de façon saine, et avec discernement mais il y a également une série d’autres profils ! Voyons un peu quelques exemples…(je précise que les tableaux se déclinent au féminin comme au masculin)…

Share